Les Archers de Sire Contet

Archerie, animations et reconstitutions médiévales en Lorraine
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Saint Sébastien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Saint Sébastien   Sam 12 Mai 2007 - 20:02

Coucou tout le monde! cheers cheers

Comme vous le savez j'ai fait des études d'histoire médiévale, et en maïtrise j'ai étudié un manuscrit avec moult vie de saints. Parmi eux, j'avais votre saint patron, Sébastien, que j'ai étudié en long, en large, en travers et en latin. J'ai du coup réalisé une petite présentation sur lui, avec une partie historique (=partie critique scratch ), une partie religieuse (= la légende study ) et enfin son culte à Metz du XIIIe au XVe siècle (partie croyances populaires, reliques et pélerinage drunken ).

Comme vous êtes un peu concerné, je ne peut m'empêcher de poster ici cette petite analyse concise, ça peut être intéressant pour les backgrounds de vos personnages, et puis simplement pour la culture générale.

Dossier historique :

Saint Sébastien fait partie des martyrs dont la vie et la mort nous sont seulement connu par des Actes, dont on ne peut rien dégager d’historique. Par exemple, ces derniers placent le martyre de Sébastien sous le règne de Dioclétien. Or, la tradition ecclésiastique, comme c’est le cas dans Eusèbe de Césarée , date la passion de saint Sébastien du 20 janvier 288. Mais cette date, arbitrairement décidée, remet en question le jugement prononcé par Dioclétien, car ce dernier était absent de Rome à cette date puisqu’il avait confié dès 286 l’occident à Maximien Hercule. Il y a donc une confusion dans le nom de l’empereur régnant, confusion qui discrédite les Actes. L’attribution du martyr de Sébastien à Dioclétien a permis de rattacher ce supplice à l’épuration de l’armée dirigée par cet empereur, bien que les dates de cette dernière ne coïncident absolument pas avec l’année 288 :
« La période tétrarchique fait se succéder à quelques années de distance une mesure d'exclusion des Chrétiens de l'armée impériale et la grande persécution de 303. Le premier événement est datable de 298 d'après Eusèbe et Lactance. De cette même période date l'Édit contre les manichéens, où s'exprime le souci de cohésion morale autour des valeurs romaines de la tradition ».

Dossier hagiographique : Les Actes de Sébastien.

Ce récit fut souvent attribué à saint Ambroise, comme c’est le cas dans les Acta Sanctorum. Mais cette paternité est impossible car dans ses différentes œuvres, Ambroise raconte la passion de Sébastien avec très peu de détails et de connaissances. Le court récit que l’on connaît de lui sur ce thème comporte certains points de contradiction avec les Actes de saint Sébastien, comme l’absence d’une mention de Dioclétien ou le fait que Sébastien accourt à Rome pour chercher le martyre :
« Prenons l'exemple du martyr saint Sébastien, dont c'est aujourd'hui l'anniversaire. Par son origine, c'est un Milanais. Peut-être le persécuteur était-il déjà parti, ou au contraire n'était-il pas encore arrivé dans cette région, ou encore était-il débonnaire? Sébastien constata qu'il n'y avait aucun combat ici, ou un combat languissant. Il partit pour Rome où, à cause de l'intensité de la foi. les persécutions bouillonnaient avec violence ; c'est là qu'il a souffert, c'est-à-dire qu'il a été couronné.»
Les Actes ne peuvent être postérieurs au IVe siècle car on y parle des combats de gladiateurs comme d’une pratique contemporaine à la rédaction, alors qu’elle fut supprimée en 404 . De plus, les citations empruntées aux Saintes Ecritures sont différentes de la Vulgate de saint Jérôme, qui devient dominante en Occident à partir de 384. Il s’agit en fait d’un récit composite qui combine plus ou moins adroitement « des traditions relatives à des martyres d’époques différentes, ayant souffert les uns sous Carinus et au commencement de Dioclétien, d’autres, comme Sébastien, à l’époque de la persécution militaire » . De part les détails topographiques, il est probable que les Acta furent composés à Rome, sans doute à l’occasion des pèlerinages sur la tombe du saint. Le but de leur auteur est, par les péripéties et les supplices atroces longuement décrits, de susciter la compassion et de valoriser la puissance de la foi. Ils comportent parfois des anachronismes ce qui tend à prouver qu’il s’agit d’une composition littéraire rédigée plus d’un siècle après les faits. Mais les Actes abordent de nombreux détails sur la vie de Sébastien. Ainsi, ils affirment qu’il était bien né à Narbonne mais de parents Milanais, ce qui expliquerait ses études dans cette ville mais également l’attribution de ce texte à St Ambroise, évêque de Milan. Mais aucune date ne nous est donnée quand à l’intégration de Sébastien dans les cohortes prétoriennes. La seule date contenue dans les Actes est le jour de sa mort, le 20 janvier. En effet, cette date est assignée dans la Depositio Martyrium de 354 ainsi que dans le calendrier liturgique de Carthage du VIe siècle .

Sébastien naquit à Narbonne de parents chrétiens et fut élevé à Milan. Vers 283 il s’enrôla dans l’armée de l’empereur Carin, pensant qu’il y pouvait plus aisément venir en aide aux chrétiens exposés à la persécution. Sébastien fut admis à visiter les prisonniers chrétiens et en converti plus d’une quinzaine. C’est cette activité de conversion qui est mise en avant dans les dix chapitres des Actes de St Sébastien contenu dans le manuscrit Metz BM 397 : on y voit le futur saint soutenir deux frères, Marc et Marcellin, condamnés à avoir la tête tranchée du fait de leur foi. Le récit narre également la guérison miraculeuse de Zoé, femme de Nicostrate, qui était privée de parole depuis six ans. Nicostrate et Zoé se convertirent, ainsi que le geôlier Claude et son fils, en compagnie de seize prisonniers. Sébastien ramena le prêtre Polycarpe dans la prison pour baptiser tous ces nouveaux convertis. Il guérit miraculeusement Chromace, le gouverneur de Rome, en le faisant baptiser. A l’avènement de Dioclétien, la persécution continua. Sébastien fut nommé par l’empereur capitaine de sa garde prétorienne. Mais à l’été 286 les persécutions s’intensifièrent : Zoé, femme de Nicostrate fut arrêtée la premier alors qu’elles se rendait aux tombeaux des saints apôtres et fut jetée dans le Tibre, Tranquillin fut lapidé et Nicostrate, Claude et Castor furent arrêtés, torturés et jetés au fleuve. Sébastien fut dénoncé à Dioclétien qui lui reprochait son ingratitude, son impiété et il fut mis en demeure de sacrifier à l’empereur. Refusant cette action impie, il fut attaché à un arbre et servit de cible à ses propres archers qui le percèrent de flèches et le laissèrent pour mort. Mais une femme le recueilli et le soigna. Une fois guéri, il s’offrit à la vue de l’empereur qui le fit tuer à coups de matraques .

Le culte de saint Sébastien :

Saint Sébastien est l’un des martyrs les plus vénérés durant tout le Moyen Age. Son nom figure dans le calendrier de Carthage, datant d’environ 400. Au IVe siècle, la basilique des Saints-Apôtres fut construite sur la voie Apienne. Elle reçu rapidement le nom de Saint-Sébastien-hors-les-Murs parce que les reliques du martyr furent déposées dans sa crypte. C’est sous le pontificat de saint Agathon (678-681) que la réputation de saint Sébastien comme protecteur contre la peste commença à se propager. En effet, en 680 une épidémie de peste s’abattit sur Rome. Elle cessa lorsque les reliques du saint furent transportées en procession de Saint-Sébastien-hors-les-Murs à Saint-Pierre-ès-Liens. En 826, pour répondre aux sollicitations de Louis le Pieux, le pape Eugène II enleva le corps de la crypte de la basilique et le divisa. La tête fut placée dans l’église des Quatre-Couronnés, et des ossements furent donnés à l’abbaye Saint-Médard de Soissons. La relation du transfert des reliques de Saint Sébastien de Rome à Soissons fut écrite vers 930 par un moine nommé Odilo, de l’abbaye de Saint-Médard . Durant tout le Moyen-Age, Saint Sébastien fut particulièrement honoré à Metz, où l’on comptait sur son intercession lors d’épidémies comme le choléra ou la peste. Lors de l’épidémie de 1348-1349, le pape Clément VI institua une messe spéciale. Des pélerinages aux lieux consacrés à saint Sébastien furent organisés en vue d’implorer son intercession pendant les épidémies . Son culte est très ancien dans la région messine: ainsi, l’une des plus ancienne chapelle du diocèse, la chapelle d’Holving près de Sarralbe, bâtie en 1086, fut dédiées aux Martyrs Sébastien et Laurent. Quatre églises du diocèse lui étaient dédiées . L’église Saint-Martin-de-Curtis possédait un autel placé sous le patronage du saint et l’abbaye Saint-Arnoul possédait des reliques de Sébastien . Il en est de même à l’abbaye de Gorze . Le grand légendier de Saint-Vincent contenait une « Passio sancti Sebastiani martiris »


Voilà, j'espère que ça vous intéresse un peu study
Aurore

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: l'intérêt que tu suscites..   Dim 13 Mai 2007 - 11:38

Je suis heureux, parce que ce qui manque à la Compagnie, souvent, c'est les origines de telle ou telle culture. Il en va de notre Saint Patron, comme de la culutre de l'arme en général. On connait tout un peu, sans plus, et c'est fort regrettable. Il suffit de faire un sondage, pour s'en rendre compte. C'est également valable en partie pour moi.

Il est donc très précieux ce mail que tu as mis en ligne.
Il me faudra l'imprimer, Fabrice n'ayant pas internet.

En outre, je signe en général le courrier officiel par:
''En Saint Hubert, et Saint Sébastien, je suis''. Ca ne peut que tomber très judicieusement cet article. (Saint Hubert, parce que je suis/j'étais chasseur à l'arc).

Dis-moi, je lisais plus haut''dont c'est aujourd'hui l'anniversaire: La passion de Saint Sébastien, est pourtant fêtée en janvier chez les Archers, le 20 janvier, il est vrai. Nous avons cette année fait une bénédiction à la Compagnie à cette date, le samedi 20 janvier avec notre aumônier, mais le 12 mai, alors, la bonne date? Ou ai-je mal lu? scratch
Et personne n'a jamais songé à en modifier la date? Curieux, non?

Patrick des Noires Forêts
Archer un jour, archer toujours.


Dernière édition par le Mar 15 Mai 2007 - 7:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Dim 13 Mai 2007 - 13:18

Et bien si je peux me rendre utile en vous donnant quelques informations comme cela c'est un vrai plaisir, j'en ai des archives pleines, qui vieillissent sous mon lit ou sur des cd. study

Si tu veux te servir de cet article en interne pour diffuser aux archers il n'y a pas de problème, même si tu veux l'inclure sur votre nouveau site internet ça peut marcher (mentionne juste la source pour le copyright, mon mémoire est déposé) et montrer que vous êtes une compagnie s'intéressant à la culture médiévale et voulant la diffuser Cool .


Citation :
Dis-moi, je lisais plus ''dont c'est aujourd'hui l'anniversaire: La passion de Saint Sébastien, est pourtant fêtée en janvier chez les Archers, le 20 janvier, il est vrai. Nous avons cette année fait une bénédiction à la Compagnie à cette date, le samedi 20 janvier avec notre aumonier, mais le 12 mai, alors, la bonne date? ou ai-je mal lu?


Alors là il y a un petit problème de lecture, en fait si tu relis bien l'extrait, cela parle des la paternité des Actes de Sébastien, attribués souvent à tort à l'évêque Ambroise de Milan et pour prouver que c'est impossible, je cite un sermon du brave écclesiastique, sermon qui commence par « Prenons l'exemple du martyr saint Sébastien, dont c'est aujourd'hui l'anniversaire. Par son origine, c'est un Milanais...etc". En fait ce sermon a été prononcé un 20 janvier (on ignore l'année, c'est entre 376 et 397) Car depuis toujours la tradition ecclésiastique date la passion de saint Sébastien du 20 janvier 288.

Donc rassures toi, la fête de Sébastien a toujours été un 20 janvier, depuis les premiers temps du Christianisme et la compagnie a donc été belle et bien bénie le jour idoine.

Sinon j'ai le même dossier avec saint Hubert (lui aussi très honoré à Metz car originaire des Ardennes). Par contre tu vas être déçu, il n'est patron des chasseurs que depuis la Renaissance: en fait il n'a jamais été chasseur et n'ai jamais rencontré un cerf crucifère rendeer dans les bois, ça c'est la légende de saint Eustache qui a la fin du XVe siècle a été mixée à celle d'Hubert. Mais si tu veux je pourrais aussi mettre mon dossier sur Hubert ici. C'est comme tu veux.

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Dim 13 Mai 2007 - 13:29

Allez en bonus voici une enluminure réalisée à Metz représentant saint Sébastien. Il s'agit d'un manuscrit enluminé rassemblant un psautier daté du milieu du XIVe siècle suivi d’un livre d’heures réalisé pour l’échevin messin Jean de V (donc l'enluminure présente ici date du XIVe siècle, c'esty peut être intéressant pour voir comment on percevait des archers à Metz à cette période):



Et là on est à Sillégny (pays messin), à la fin du XVIe siècle et c'est la première fois dans la région que Saint Hubert est représenté comme un chasseur car entre temps l'amalgame avec saint Eustache et le gibier de la forêt des Ardennes a été fait:


_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
Gilles
Admin
avatar

Nombre de messages : 839
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Dim 13 Mai 2007 - 14:03

Excellent !

J'avais quelques infos sur la légende et le culte, mais la partie historique est totalement nouvelle.
Je ne trouvais pas les origines de la légende de guérisseur, apparemment ce n'est pas de son vivant, mais dû à un miracle ensuite.

Bizarre, cette enluminure... Les archers ont une tenue très riche, avec ce qui me semble une ceinture de noblesse. Et vous avez déjà essayer de tirer avec des manches comme celui de gauche ? vision intéressante en effet.

Pour les origines et le rôle dans l'histoire de l'arc, je vous conseille "Le Longbow" de Gilles Bongrain et "English Longbowman" chez Osprey. Sans être trop complexe, il y a des bases solides, et je n'ai pas vu trop d'erreurs flagrantes.

_________________
Gilles, des hauts et sombres bois du Morvan. Archer messin 1250-1280.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com
Godefroy de Nancey

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 32
Localisation : Nancey
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Dim 13 Mai 2007 - 15:57

Bravo et merci pour ce très intéressant topo (et très bien fait) sur Saint Sébastien ! cheers

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Saint Hubert et la légende   Lun 14 Mai 2007 - 14:18

Aurore a écrit:
Et bien si je peux me rendre utile en vous donnant quelques informations comme cela c'est un vrai plaisir, j'en ai des archives pleines, qui vieillissent sous mon lit ou sur des cd. study

Si tu veux te servir de cet article en interne pour diffuser aux archers il n'y a pas de problème, même si tu veux l'inclure sur votre nouveau site internet ça peut marcher (mentionne juste la source pour le copyright, mon mémoire est déposé) et montrer que vous êtes une compagnie s'intéressant à la culture médiévale et voulant la diffuser Cool .


Citation :
Dis-moi, je lisais plus ''dont c'est aujourd'hui l'anniversaire: La passion de Saint Sébastien, est pourtant fêtée en janvier chez les Archers, le 20 janvier, il est vrai. Nous avons cette année fait une bénédiction à la Compagnie à cette date, le samedi 20 janvier avec notre aumonier, mais le 12 mai, alors, la bonne date? ou ai-je mal lu?


Alors là il y a un petit problème de lecture, en fait si tu relis bien l'extrait, cela parle des la paternité des Actes de Sébastien, attribués souvent à tort à l'évêque Ambroise de Milan et pour prouver que c'est impossible, je cite un sermon du brave écclesiastique, sermon qui commence par « Prenons l'exemple du martyr saint Sébastien, dont c'est aujourd'hui l'anniversaire. Par son origine, c'est un Milanais...etc". En fait ce sermon a été prononcé un 20 janvier (on ignore l'année, c'est entre 376 et 397) Car depuis toujours la tradition ecclésiastique date la passion de saint Sébastien du 20 janvier 288.

Donc rassures toi, la fête de Sébastien a toujours été un 20 janvier, depuis les premiers temps du Christianisme et la compagnie a donc été belle et bien bénie le jour idoine.

Sinon j'ai le même dossier avec saint Hubert (lui aussi très honoré à Metz car originaire des Ardennes). Par contre tu vas être déçu, il n'est patron des chasseurs que depuis la Renaissance: en fait il n'a jamais été chasseur et n'ai jamais rencontré un cerf crucifère rendeer dans les bois, ça c'est la légende de saint Eustache qui a la fin du XVe siècle a été mixée à celle d'Hubert. Mais si tu veux je pourrais aussi mettre mon dossier sur Hubert ici. C'est comme tu veux.



C'est incroyable ça!
Lorsque j'étais plus jeune, nous allions depuis la mort de mon grand père en 64, souvent en Belgique, avec les mamies, et notamment sur des villes frontalières, proches des Ardennes, comme Virton, saint Hubert, Arlon Florenville et bien sûr Bouillon. (déjà là le Moyen Age m'interpellait!)
Là je suis bien content de lire ton propos sur le cerf crucifère, car si justement tu te rends à Saint Hubert, lorsque tu rentres dans la ville, il y a une grande rue très large, en montée, avec une grande place, et là trône au beau milieu d'une grande fontaine, un cerf de bonne taille en bronze, avec bien évidemment une croix dans ses bois, qui montre comment on chérit la religion, et donc le culte du Saint patron. En outre, cette rue très coquette, accueille dans la même logique, de part et d'autre de cette grande place, des tas d'armureries, articles de chasse, chacun voulant voler au voisin le client potentiel...
Pour Noël, cette croix est illuminée de guirlandes.... Tu vois comme on est loin du sujet de départ et de la vérité!!
N'empêche que je prends un grand plaisir à appronfondir ces sujets.
Pour conforter le propos de Gilles, il est quand même assez inattendu de trouver des archers en tenue très noble, aller à la chasse...

Mais tu me confirmeras bien qu'à l'époque l'imagination des enlumineurs était déjà débordante, pleine de sous-entendus, parlant par paraboles ou symboles.


_____________________________
Patrick des Noires Forêts des Vosges
Archer un jour archer toujours.


Dernière édition par le Mar 15 Mai 2007 - 8:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Lun 14 Mai 2007 - 15:12

Citation :
Je ne trouvais pas les origines de la légende de guérisseur, apparemment ce n'est pas de son vivant, mais dû à un miracle ensuite.

En effet Gilles, comme bien des saints, les miracles ne se sont produits qu'après son martyre, aux divers endroits où se trouvaient ses reliques (dont la tête à Saint-Médard de Soissons). Mais en fait le fait que ce soit un saint guérisseur vient de son rapport, un peu direct Suspect ,avec les flèches. Comme souvent le Moyen Age aimait les symboles et les flèches qui frappaient étaient mises en parallèle avec les maladies comme la peste et le choléra qui s'abattaient sur le peuple comme des traits à la volée. Du coup on en a fait le saint patron protecteur contre ces épidémies (le patronage c'est super marrant à étudier, par exemple saint Denis, l'évêque de Paris, est le saint patron des oiseaux parce que dans Denis il y a -nis d'où un rapprochement avec le nid jocolor ). Sinon (attention je suis sur un terrain hyper glissant en théologie Rolling Eyes ), depuis les années 1970, saint Sébastien a été sélectionné pour être le saint protecteur des gays parce que les flèches de ses soldats ont pénétrés dans sa chair et...euh...voilà quoi Embarassed , ils ont fait une analogie un peu douteuse (mais c'est pas reconnu par Rome Laughing ). Mais c'est le même processus d'analogie que pour la peste. C'est ça qui est bien dans l'hagiographie (écriture des vies de saints), c'est que ce n'est jamais figé, tout est en constante évolution, ça fait 2000 ans que ça a commencé et on réécrit toujours les légendes!

Sinon effectivement les archers sur l'enluminure ne sont pas représentatifs des archers messins. Ils ont, comme le dit Patrick une symbolique: il ont un aspect "exotique" car pour l'enlumineur il s'agissait de soldats de l'Antiquité, qui plus est des archers impériaux d'où le vêtement noble et absolument pas adapté au tir (et puis dans un joli manuscrit pour un noble, ça aurait été mauvais genre de ne voir que des gars en tenue militaire romaine, il fallait un peu de clinquant!)

Sinon Patrick, effectivement à Saint-Hubert ça dérive beaucoup depuis pas mal de siècles drunken . Je suis allé consulter des manuscrits là-bas: déjà, pendant la révolution les moines ont cachés le corps de saint Hubert sous une dalle de l'église abbatiale...et cela fait 2 siècles qu'on ne le retrouve plus, ils ont oubliés de dire où c'était. L'archéologue qui décèle les dalles une par une depuis 5 ans est à bout! lol!

Et en fait, dans la légende primitive de saint Hubert, ce cher évêque de Tongres-Maastricht passait ses journées à la pêche sur une barque et il est rare de croiser un cerf naviguant sur les flots rendeer ...donc au départ Hubert c'est un noble mérovingien devenu évêque (qui en passant colle sa femme au couvent car elle le gène Suspect ) qui pêche tranquillement de la friture et fait l'aumône à ses fidèles. Maintenant on est tellement loin de tout ça, j'adore quand l'hagiographie part en live, je me suis marré toute ma maîtrise avec des histoires comme ça! bounce bounce bounce bounce bounce

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
Gilles
Admin
avatar

Nombre de messages : 839
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Lun 14 Mai 2007 - 19:41

La symbolique, la personnalité du commanditaire, la mode de l'époque, le but politique ou moral de l'oeuvre ont en effet un grand rôle dans les représentations.

On voit systématiquement les personnages bibliques représentés avec les costumes de l'époque où l'oeuvre a été réalisée, de plus ceux-ci correspondent en général à un statut élevé, même s'ils sont sensés être modestes à l'origine.
Elles s'adaptent aussi aux aspirations du commanditaire, la Bible de Maciejowski par exemple montre ces costumes nobles, sobres et sans fioriture, même pour des rois. C'est apparemment courant pour des travaux destinés au clergé ou personnalités pieuses comme Saint Louis.
On trouve beaucoup plus de sophistication dans les oeuvres destinées à des nobles ou riches bourgeois, phénomène plus net sur les périodes tardives du moyen-âge.

Ce n'est probablement pas une généralité, mais ça me semblait significatif.

_________________
Gilles, des hauts et sombres bois du Morvan. Archer messin 1250-1280.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Mar 15 Mai 2007 - 12:46

Oui c'est tout à fait ça Gilles Very Happy . Le manuscrit messin a été réalisé pour une famille de la très grande bourgeoisie messine, la famille de Vy, qui faisait partie des paraiges (l'équivalent messin des échevins), qui étalait leurs richesses avec peu de scrupules (on a des descriptions dans les chroniques messines de Philippes de Vigneulles). Donc le côté ostentatoire du manuscrit correspond tout à fait au commanditaire.

Si un jour ça vous intéresse, je peux emmener les archers qui le souhaitent faire une visite guidée des aspects médiévaux de Metz, j'ai été guide pour l'office de tourisme pendant toutes mes études. Et sinon je peux toujours, pendant les grandes vacances, aller à la bibliothèque municipale pour trouver des ouvrages de référence, le conservateur est une vieille connaissance.

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: visite..   Mar 15 Mai 2007 - 14:37

YESSSSSSSSSS!!!!

demain matin, 08h00 ???? OK??

cheers bounce cheers bounce cheers bounce cheers :

______________________________
Patrick des Noires Forêts des Vosges
archer un jour, archer toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
Godefroy de Nancey

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 32
Localisation : Nancey
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Mer 16 Mai 2007 - 10:30

Aurore a écrit:
depuis les années 1970, saint Sébastien a été sélectionné pour être le saint protecteur des gays parce que les flèches de ses soldats ont pénétrés dans sa chair et...euh...voilà quoi Embarassed , ils ont fait une analogie un peu douteuse (mais c'est pas reconnu par Rome Laughing ).
Tiens, c'est marrant ! Moi, j'avais toujours entendu une autre version : St David et St Jonathan comme patrons des gays. Ce sont les deux meilleurs amis de la Bible, à tel point que certains ont été jusqu'à imaginer que...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Saint Sébastien et les autres   Jeu 17 Mai 2007 - 12:15

Godefroy,
Nous on ne t'accepte dans la troupe , que si tu ne t'éprends pas des hommes pendant la fête de RDMK. Alors soyons simples, n'imaginons rien, restons viriles et ........ le reste tu connais.... bounce Sinon, ça va lui paraître long 3 jours, à Hedwige .........



_______________________________
Patrick des Noires Forêts des Vosges.
Archer un jour, archer toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
Gilles
Admin
avatar

Nombre de messages : 839
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Jeu 17 Mai 2007 - 19:43

Oui, surtout qu'il exite des anecdotes sur le traitement réservé à certains, ou comment cautériser les hémorroides au fer rouge... tongue

_________________
Gilles, des hauts et sombres bois du Morvan. Archer messin 1250-1280.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Jeu 17 Mai 2007 - 20:44

J'ai prevenu que c'était un terrain glissant et que le sujet pouvait vite dérive. On est loin de l'hagiographie et de la ferveur que les archers doivent à leur patron affraid geek geek

Sinon, cautériser les hémorroides, peut provoquer ce genre de mort là quand même: Le texte complet ici.

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
Godefroy de Nancey

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 32
Localisation : Nancey
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Ven 18 Mai 2007 - 17:34

Shocked Eh bé... Comme on dit vulgairement, ça me troue le cul !
Rolling Eyes

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heraldique-sigillographie.over-blog.fr/
Aurore

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 35
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Ven 18 Mai 2007 - 23:51

affraid affraid affraid

Saint Sébastien, prenez en pitié cette brebis égarée!..... sunny

_________________

Mathilde, enlumineresse en la cité de Mets (1282-1310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scriptoriumdemathilde.over-blog.com/
Gilles
Admin
avatar

Nombre de messages : 839
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Sébastien   Jeu 5 Fév 2009 - 19:26

Pour en revenir au sujet :

http://www.thomas-fressin.fr/fr/dld/saint_sebastien.pdf

Un article instructif et complet sur notre Saint Patron. Wink

_________________
Gilles, des hauts et sombres bois du Morvan. Archer messin 1250-1280.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Saint Sébastien   Dim 8 Fév 2009 - 9:29

Bon, on a donc dû se passer de notre aumônier, retenu à Nancy, pour la bénédiction programmée initialement!
5 personnes de ''la Guilde des Chevaliers de Rodemack'' sont venus partager la soirée avec nous, autour d'un repas aux chandelles. Des 28 personnes prévues au départ, seules 19 personnes y ont pris part.
Soirée sobre, dans la détente, avec quelques flèches d'initiation aux visiteurs.
Quelques photos sont à venir.

_________________
- Maewyn - des Noires Forêts des Vosges,
Archer un jour, archer toujours!
''Qui chérit à l'excès sait haïr à l'excès'' - (Aristote)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
patrick

avatar

Nombre de messages : 1599
Age : 61
Localisation : Montigny-lès-Metz
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Saint Sébastien, suite...   Dim 8 Fév 2009 - 13:39

Voici donc quelques photos qui ont été réalisées, ce vendredi-là:


Sans les néons, des bougies, et de l’éclairage indirect (groupe basse tension)


Fabrice en grande discussion


Patrick pas très loin,


Les deux inséparables…


…et les deux âmes-sœurs


Elles discutent et consomment..


Sophie et quelques ‘’chevaliers’’ servants. Jérôme à droite, chef de cette troupe, entouré de Mélanie et de Julie…


Les mêmes, avec Mecky, Cerbère d’un soir….


Un peu d’initiation…


Tous essaient deux trois flèches.


Même Sophie…


On dirait qu’elle a déjà pratiqué...
.
.

_________________
- Maewyn - des Noires Forêts des Vosges,
Archer un jour, archer toujours!
''Qui chérit à l'excès sait haïr à l'excès'' - (Aristote)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archerssirecontet.virtuaboard.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Sébastien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Sébastien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Archers de Sire Contet :: Scriptorium :: Les sources-
Sauter vers: