Les Archers de Sire Contet

Archerie, animations et reconstitutions médiévales en Lorraine
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 cryptographie médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: cryptographie médiévale   Mer 3 Juin 2009 - 22:32

La cryptographie définit l'art de coder les messages pour qu'ils ne puissent etre lus par un quidam.
La cryptographie ne concerne pas que les messages des armées, mais toute transcription d'un savoir qui ne doit pas etre divulgué(de "vulgus":la foule en latin). Donc tout message ou savoir qui ne doit etre lu que par son ou ses destinataires, les membres d'une confrérie par exemple.
Les cryptogrammes les plus basiques consistent a attribuer un chiffre à une lettre et de décliner tout l'alphabet avec ce décalage. Ex: si A=4=D, alors B=E etc...).
Mais les cryptographies les plus complexes, ésotériques, sont celles qui utilisent un autre alphabet.


Cryptographie et origine de l'alphabet



Parmi les cryptographies les plus ésotériques je citerais la cryptographie maconnique:


D'aucuns
objecteront que la franc-maconnerie est postérieure au Moyen-Age, mais
il est aisé de montrer que les loges existaient depuis le XIIe sous des
aspects précurseurs de la Franc-maconnerie reconnue "officiellement" au
XVIIIe.

Il est évident de constater les similitudes entre la
cryptographie maconnique et celle des templiers, déduite de la croix
des huits béatitudes qui était leur emblème:

Les
templiers, comme les franc-macons se sont inspiré de l'alphabet hébreux
pour leurs cryptogrammes. Les points, utilisés comme points voyelles en
langue hébraique, par exemple. Et multe épigraphies.
Les templiers
étaient partis reconquérir le pays de l'ancien testament( écrit en
langue hébraique), celui de l'origine de notre première religion
monothéiste en Europe. Car, bien avant les chrétiens, les juifs avaient
transmis cette religion monothéiste.

Egal l'importance de la
pierre cubique ou de la croix des templiers dans l'origine de ces
cryptographies, car ce qui est frappant, c'est la similitude de ces
cryptographies avec l'alphabet runique, ancien Futhark.

Cet alphabet(plus un code qu'un simple alphabet) était utilisé chez les peuples nordiques, celtes, wiking, germains.

A l'heure actuelle tous les alphabets en
Europe, qu'ils soient slaves, latins, germains, scandinaves (meme en
Island, vestige unique de la langue wiking) sont les
mêmes.

Ce qui est remarquable, c'est que la création de
cryptogrammes nous renvoie et nous unit aux origines communes de tous
ces alphabets: l'alphabet phénicien, dont tous sont issus(alphabet
hébreux compris). (aller sur le site de Pedro Inigo Yanez pour plus de
savoir).
Que ce soit la cryptographie maconnique, ou celle des
templiers, ou d'autres, leurs auteurs traduisent leur appartenance en
terme d'inconscient collectif, d'unité humaine , à la culture
indo-européenne, dans les fondements de nos origines et de l'apparition de l'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
christine

avatar

Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: cryptographie médiévale   Jeu 4 Juin 2009 - 7:05

Merci Tragulinu ...je viens d'apprendre de nouvelles choses .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cryptographie médiévale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Archers de Sire Contet :: Scriptorium :: Etudes-
Sauter vers: